04/08/2008

Les amitiés inter coupuliennes

Il est rare que je vous parle de ma vie avec mon chéri...je veux préserver celle-ci au max. Mais là, j'ai trop besoin d'en parler.

Pour faire simple:

Personnages de " l'histoire":

T: Meilleure amiE de mon chéri       J: petit ami de T.

Mon chéri et moi-même.

Thèmes de "l'histoire":   la gestion de la relation amicale qui lie mon chéri à T. Et ma place au sein de cette relation.

Problèmes plus précis de "l'histoire":

  • Je n'accroche pas avec T. Je n'ai rien en commun avec elle. Ses trips ne me font pas marrer.
  • T "en vacances" chez nous. Elle est imposante et "envahissante".

"L'Histoire" en elle-même:

Je crois que les deux points ci hauts sont assez explicites...Mais je vais quand même approfondir la chose.

Au début de ma relation avec mon chéri, je détestais T. Je la traitais de tous les noms dont mon préféré était "GPS" (= Grand Pêtasse Stupide).

De un, j'estimais que les rares fois où nous nous étions rencontrées (à des soirées arrosées et enfumées chez des amis)...elle n'y avait pas mis beaucoup du sien pour apprendre à me connaître. Or j'estimais que c'était à elle de faire le pas car moi je ne connaissais personnes lors de ces soirées...donc en tant que meilleure amie de mon chéri, selon moi, c'était à elle de faire le pas, de venir à moi, d'essayer de me connaître et de me mettre à l'aise. Mais ça ne s'est pas passé. Juste des bonjours, au revoir, ça va. Pas génial, n'est-ce pas, comme mise en appétit. Puis autre point sombre au tableau, à l'époque elle fumait beaucoup (certes, mon chéri aussi) et cela me déplaisait car je trouvais que ça influencait la conso de mon chéri.

Deusio, j'étais très jalouse de T...malgré la présence de J dans sa vie. Jalouse car, lorsque mon chéri est avec elle, ils ont une relation presque fusionnelle. Pas moyen pour les autres (moi en l'occurence) d'entrer dans cette relation ou alors très dur. Puis T de son côté était aussi un peu jalouse. Bin oui, je lui enlevais son meilleur ami, il se casait avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas et ne savait donc pas si c'était bon ou pas. 

 Je crois aux amitiés "hommes-femmes"...mais pas quand mon chéri, un soir, me lâche "je serai l'éternel amoureux de T". Ca,ça fait mal surtout après mon vécu avec mon ex...Il s'est expliqué sur cette phrase , a reconnu ne pas avoir utilisé les bons mots...m'a dit et redit qu'il l'"aimait" mais comme une soeur...bref, ce soir là, cette phrase n'a fait que rajouter un bon prétexte à ma jalousie.

Mais...ce temps est passé, cette "phrase" comprise et acceptée (enfin, gardée dans un coin de ma tête sous surveillance à distance,lol).  Car après un réveillon de nouvel an foiré en sa compagnie et la compagnie d'autres...

Nous avons, un soir, passé une soirée avec T, J et d'autres personnes...au centre de Paris. Or mon chéri discutait avec d'autres personnes que T et il nous a (sans s'en rendre compte) laissé l'une à côté de l'autre (seules mais au milieu des autres). Et cette soirée fût la soirée déclic. Nous avons toutes les deux beaucoup discuté de tout et de rien...et mon opinion sur elle a petit à petit changé. Ensuite, nous avons commencé à se parler de temps en temps sur msn. Bref, il y a eu déblocage de la situation.Il y a aussi eu l'épisode de la crémaillère ou l(ex) meilleur ami de mon homme m'a fait scandale et où T, à ma grande surprise, a pris ma défense (non négligeable).

Nous avons donc appris à nous découvrir et nous accepter...Mais, à présent, après nos vacances de cet été passés ensembles, je me rends compte qu'il y a encore un certain fossé. Nous nous acceptons l'une et l'autre, nous nous respectons et nous apprécions...Mais, nous n'accrochons pas, nous n'avons pas d'affinités, pas de centres d'intérêts communs (à part mon chéri).

Durant les vacances et les moments où T et J sont passés chez nous (en Belgique), je me suis rendue compte de l'une ou l'autre chose qui me déplaisent et que j'ai du mal à accepter.

Déjà moi, je suis loin d'être une fille discrète..on me dit souvent "parle moins fort"...mais alors T, je crois qu'elle me bat. Mais ce n'est pas le plus important. Ce qui me gêne, ce n'est pas sa voix imposante mais sa personnalité extravertie. J'ai l'impression que partout où elle va, elle se sent comme chez elle. Moi j'arrive pas ça, si je suis chez des gens, en camping, j'ai un minimum de "gêne" (sauf quand je connais super méga giga bien les gens). Elle pas. Elle parvient à s'imposer tellement naturellement que ça ne gêne personne (sauf moi, jalousie peut-être?). Je dis "jalousie" car, je me rends compte (après relecture de ces lignes) que nous avons quand même une grosse ressemblance: Je suis autant extravertie qu'elle. Mais pas quand je suis en sa présence. Oui, moi aussi, je vais me taper des délires débiles avec mes ami(e)s qui ne feront rire que nous. Moi aussi, je parviens à m'imposer naturellement parmi les gens que je connais (très) bien. Alors, peut-être y a t-il une "concurrence" inconsciente à mon esprit lors de sa présence. Et que cela me mette mal à l'aise ou me rendre "jalouse"...J'en sais rien. Toujours est-il que, dès qu'elle est là, je ne suis plus du tout moi-même.

Autres exemples: on va faire les courses avec tout le groupe, en vacances. Je prends des pots de crèmes fraîches lights...et on me dit "ah non, c'est bon, on a djà" (oui mais pas du light). A chaque fois que j'ai voulu prendre une initiative de ce type, "on avait djà" (et jamais du light, pfff). Certes, je n'avais qu'à ouvrir ma gueule, dire mon avis, dire "non, ça ne va pas"...Mais comme je l'ai dit à mon chéri, je n'avais pas envie de créer de conflits ni de faire chier les gens avec mon régime. Ce n'était pas le  choix du produit en lui-même qui me posait problème mais...le fait que l'on ne m'écoute pas (même si je "disais" les choses discrètement), le fait que l'on ne tienne pas compte de mes envies...Et moi, je n'ose pas ouvrir ma grande gueule face à des gens avec qui je ne suis déjà pas à l'aise à la base...Un tort, je sais. Du coup, bin ça me fait chier. Et du coup, je perçois, peut-être faussement T, comme une "envahisseuse".

Envahisseuse car même chez nous, à l'appart, il faut qu'elle traîne sans cesse en cuisine, prépare tchic, tchac et tchoc...Et moi, alors, où est ma place de "maîtresse de maison"??? La cuisine, c'est con comme exemple mais à la fois très représentatif je trouve. Et si elle prend ma place à la cuisine, elle prend ma place partout. Voilà comment je vois les choses. Jalousie encore? Je ne sais pas.

En tout cas, je vis mal cette situation. Car c'est la meilleure amiE de mon chéri. Je ne peux pas lui enlever ça...puis ils ne se voient plus si souvent vu qu'il est en Belgique et elle à Paris. Alors, quoi? Dois je accepter en silence le temps des "vacances", le temps des moments partagés avec eux? Ou dois -je m'imposer plus?

VOILA toute ma question à l'heure actuelle...Comment dois-je vivre cette relation? Quelle place y - ai-je? (je ne sais pas), quelle place ai-je le droit d'avoir?

 

12:51 Écrit par Englishbob dans Vie de jeune couple | Lien permanent | Commentaires (2)

14/05/2008

Petit bout de nous

Nos premières fleurs d'amoureux, on est fier! ca nous fera quelques petits êtres vivants en plus dont nous devrons prendre soin...et oui, il y a aussi Whisky, the kat!

Encore faut il que je me rappelle comment on fait pour poster des photos...Je vais chercher...

J'ai trouvé, je crois!

DSC04231bis

DSC03764bis

15:27 Écrit par Englishbob dans Vie de jeune couple | Lien permanent | Commentaires (1)

08/03/2008

Putain de con de connard de pisseur de chat de merde!!!

Je vais finir par le jeter par dessus le balcon, c'est pas possible! Je vais le tuer, le massacrer, le couper en morceaux, ...

Putain de con de chat! Ca fait un mois que ça dure, j'en ai plein le cul!Il pisse soit sur son coussin soit dans l'évier de la cuisine...(petit bac) Bonjour la fraicheur. Et comme par hasard, c'est toujours moi qui tombe dessus..;Non, Mr ne pourrait pas un jour se retrouver les mains ou le nez dans la pisse de chat, ça non. c'est pour madame! Putain de putain de connard de chat de merde! excusez moi et mon langage mais soit je me défoule ici, soit sur le chat (pas une bonne idée). Toute façon, il a djà eu sa raclée ce con.

Bref, certains disent que c'est par jalousie car j'ai hébergé un autre chat y a qqs tps...d'autres disent que c'est parce qu'il manque d'affection (et merde quoi, les calins pdt une heure qd je rentre de l'école, ça compte pr rien ou quoi?!). En tout cas, tous disent que qd ça commence , ça ne s'arrête plus! Mais merde, j'ai pas de jardin,juste un putain de petit balcon par dessus lequel je le jetterais volontier. Et pourquoi il a une gueule d'amour lui aussi, ça donne pas envie...

Bref, marre aussi du putain de pragmatisme de Mr...qui ne dit jamais un mot dans ce genre de situations...qui ne s'énerve jamais..."pourquoi je m'énerverais, déjà c'est pas dans mes habitudes; de deux, je sais quand même rien y faire, donc ça sert à rien de s'énerver". Erreur, ça sert à se défouler! Mais peut pas comprendre Mr, c'est pas lui qui tous les deux jours se retrouvent les mains ou les yeux ou le nez dans le pipi de chat. Alors du coup, le caht il réussit bien son coup puisque je me mets , en prime, à râler sur Mr.

Putain...si qqn a un jardin, un coeur, je lui donne un super chouette chat que j'aime malgré tout, que j'ai franchement pas envie de tuer ni de faire souffrir...mais que je vais pas pouvoir continuer à garder si il pisse ainsi. c'est pour ça, quelqu'un avec un jardin, bin au moins il rentre pas sauf pour manger et il est heureux en chassant car c'est le meilleur chasseur (de mouche en tout cas).

Qui veut un super chat? Il a tjs été propre, il va ds sa litière mais il m'en veut à moi alors il fait de tps ailleurs. Mais avec votre jardin, ça ira...

fjhéac(uéçùoâùaP£(,',_cuypéyhxldz,l!/WK/KX CN72GT.?D xqsa UCYT^

PUTAIN CON DE CHAT!Je vais encore passer une nuit énervée, géniale et je donne cours demain matin!

*=o"(é_a-t_"aç'àtçé$ç'tuycn

00:24 Écrit par Englishbob dans Vie de jeune couple | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chat

12/11/2007

Pendaison de crémaillère

Voilà un we chaud chaud de passé. Samedi soir, nous pendions notre créma Mr et moi. Du coup, la France est arrivée en grand nombre vendredi aprem.

Le we fût mouvementé...je dois dire que, vendredi, à l'arrivé de M. le premier des français à débarquer...je sortais à peine du boulot où les élèves m'avaient bien fait chier et je n'avais pas su me reposer. Lui a commencé a me balancer des blagues belges (pa vraiement mais, à se foutre de moi et mon accent etc). Au début, je le prenais bien mais toute l'aprem, ça faisait long. Et ma répartie en ce domaine n'étant pas au point...ça commençait mal. Qui plus est, M est un gros fumeur... et c'est pas ce que je préfère....donc je l'ai baladé en ville un certain temps pour éviter qu'il fume. Il a pas trop apprécié je pense. Mais en même temps, nous devions aller chercher d'autres personnes à la gare une petite heure après. Donc pas envie de faire 15 aller -retours juste pour qu'il dépose une paire de pompe et s'en roule un. NON. Bref, entre lui , le meilleur ami de mon homme et moi...ça s'annoncait pas très bien.

Arrivée ensuite de T et J... puis encore une heure plus tard de O. Tout se passe bien... on se retrouve tous à l'appart ...un tit souper et direction Namur pour une visite by night. M est resté tout le temps dans une des autos (il avait djà vu Namur). Mais qd même, vous avouerez que c'est un rien anti-social. (Précisons que T,J et M se connaissent tous et sont des meilleurs amsi).  Bref, je n'ai rien dit mais je trouvais ça bof bof.

Samedi: course dans tous les sens pour préparer la créma. Aller aussi chercher C à la gare , le frère de mon homme. L'une ou l'autre prise de becs avec mon homme car je le soupçonnais de vouloir fumer avec M ... M, quant à lui, râle pas mal parce que je le force à fumer dehors ,mais pas sur le balcon...carrément hors appart, dans sa voiture où il veut mais pas chez nous...car j'ai pas envie que Mr ,qui arrête, soit trop tenté. Puis pas envie de voir ça, pas envie que mes voisins non plus voient ça. Mon ex était un tox de ça, il arrêtait pas(matin, midi, soir, à la maison ou au boulot)...j'ai pas gardé de bons souvenirs de tout ça et du coup...si à l'époque je supportais et tolérais tout ça, je suis devenue  allergique maintenant.

Bref, une grosse prise de tête juste avant la créma...parce que M demande à mon chéri si il peut pas fumer sur le balcon...(comme un tit gamin qui va demander à maman car il sait que papa dira non et maman oui). Mon homme dit ok...moi, je rage et refuse catégoriquement. Bref, petite engeulade et j'obtiens gain de cause;... eh, j'avoue, j'ai pas laissé le choix ni à l'un ni à l'autre.

Les gens arrivent, j'ai pas le temps de manger ni de boire, je cours dans tous les sens..;et tout se passe bien. Tout le monde est content, boit, mange, sourie, parle... Super. Vers 22h 15, on chasse une bonne partie pour qu' ils aillent rejoindre le lieu de sortie et garder la table.

Et là...après, ouf, pas devant un grand public mais juste un public intime (ma famille et les potes français, les meilleurs potes donc)... Une grosse engueulade explose avec Monsieur...enfin, grosse non mais plutôt surprenante, impressionnante. Je l'envoie chier et ne l'attends pas pour partir car, malheur, il a cédé à la tentation et a tiré deux lattes...certes, c'est rien du tout quand on sait qu'il arrête et qu'avant c'était bcp plus...mais qd même je ne l'accepte pas et pousse un gros caca nerveux.

Finalement, une amie me calme, me fait la morale...et sage que je suis, j'écoute les conseils des amis (pas toujours mais souvent)...et on oublie tout ça (jusqu'au lendemain pour en reparler au calme).

Par contre fin de soirée à nouveau mouvementée...puisque toujours le même M ne veut pas nous suivre pour rentrer...hors nous étions à la bourre car le bus de nuit partait bientot et nous ne savions pas d'où! Je lui demande pas agréablement mais pas méchamment non plus de dire au revoir à son plan Q foireux et de nous suivre...et là M tape un caca nerveux. Pas grave, il se démerdera et je me barre avec les autres sans lui. Ses amis essaient eux aussi de le rappeler à la raison mais subissent le même sort.

Conclusion...dimanche midi , M sonne à la porte, claque plus que fort, violemment la porte et m'insulte! "T'es qu'une connasse, à cause de toi, j'ai passé la nuit dehors (à l hotel qd meme)", je te parle plus, je te vois plus, connasse, ferme ta gueule..." j'en passe.  J'esaie la méthode douce "tu vas te calmer, j'ai essayé de te dire de nous suivre, t'a pas voulu, tu assumes". Et là, il m'insulte de plus belle....et réciproquement, je craque. Je sors de la pièce...Ouf, ses amis, sur le coup, ont quand même pris ma défense en lui rappelant les faits mais... M (ne se souvient ou ne veut pas se souvenir) n'entend rien et se barre! Mon chéri, qu'a t'il fait? rien, il vomissait aux toilettes...il a essayé de rattraper M pour le calmer, en vain...

Conclusion de la conclusion...On a eu M au tél...qui regrette de m'avoir parlé de la sorte (il ne s'est qd même pas encore excusé près d emoi) mais qui...ne pourra jamais me supporter car je suis de mauvaise foi etc... Pas cool, pas cool...pas pour moi, moi je m'en fous...mais c'est pour mon chéri que c'est pas cool.

Si moi, je peux faire des efforts, si je moi je suis prête à accepter et reconnaitre mes torts...tels que: j'aurais en effet pu le laisser fumer sur le balcon, car j'ai un peu exagéré...si je suis prête à tolérer ça la prochaine fois...il me semble que M devrait également faire quelques efforts de son côté. Mais  il semblerait que M ne soit pas doué pour les remises en questions. Dommage. Nous sommes tous ou beaucoup parmi nous en tou cas....sommes d'accord...il manque de maturité..ou non...Le truc c'est que: T , sa meilleure amie s'est casée avec J; que mon chéri,son meilleur ami est casé avec moi...et lui...est célibataire et ne cherche pas à se caser. Pour M, vivre consiste à faire la fête sans arrêt, fumer, boire etc...mais il commence à se rendre compte que ses meilleurs amis, en couple, ont des priorités qui changent et ne sont plus forcément toujours dans le même délire. Il est temps que M grandisse un peu...

Bref bref bref...le we fût très mouvementé, riche en disputes, riche en relations humaines...car tout s'est relativement bien résolu (hormis avec M). Par contre, ai rien fait pour l'école, ai un appart à nettoyer et ranger et ai bcp d'heures à récupérer.

Voilà....ceci était mon premier tit mot sur la vie de jeune couple...Il fallait bien que mon chéri et moi même rencontrions une première dispute publique. Mais on a de la chance, on communique beaucoup et les disputes sont vites résolues...

Sur ce, bonne semaine à tous et toutes

14:25 Écrit par Englishbob dans Vie de jeune couple | Lien permanent | Commentaires (0)