28/04/2010

Pérou (jour 2)

Secundo día : 4 abril 2010

DSCN0339

       Levée vers 6h30 heure locale (il y a 7h de décalage par rapport à la Belgique), le ciel est brumeux, le sol humide. On dirait qu’il a plu. Je me recouche un peu. Pas moyen de me rendormir, les poules et les coqs ne cessent de « chanter ». 7h15, voilà que je sors de la douche. Une petite pluie est tombée mais pas longtemps. Le ciel est encore nuageux mais en train de se dégager. Je vais me diriger vers la casa de Pablo pendant que Mike se réveille.

            8h30 : primero desayuno : delicioso : du maté (infusion), un jus de fruits frais (mangue, passion), des petits pains accompagnés de ce que l’on veut : avocat (à tartiner sur le pain, trop bon), des olives noires très juteuses, un fromage de vache (genre maredsous), un fruit qui ressemble à une tomate cerise (ciruella), des confitures variées. Maintenant direction le village. Le ciel est bien dégagé et la chaleur est là, un peu pesante quand on n’a pas l’habitude.

NPPT (note pour plus tard) :

  • La madre de Pablo m’accueille en disant « Qué Barbara ». Il se trouve que c’est une expression au Perú qui signifie « Quelle jolie fille ».
  • 3 horizons culturels : chavin / Tiawanaco / Incas
  • La crois sacrée // losange, constellations (croix du sud)
  • Chiffre 3, chiffre important pour les incas
  • Cercle : figure vénérée (car représente la perfection, je crois)
  • Être en harmonie aves l’univers (d’où les maisons pas finies, car l’univers n’est pas fini)
  • Mystère : important chez les incas
  • Serpent = monde sous-terrain, monde caché
  • Condor = monde des astres, de l’au-delà
  • Puma = monde de la terre, de la PachaMama
  • Les portes des maisons sont ouvertes comme une invitation…le lien social est la chose la plus importante, grande famille, solidarité…
  • On ouvre les cadeaux quand la personne qui l’a offert est partie.
  • Une personne pas souriante est une personne proche de la mort ou qui va mourir.
  • On ne compte pas, dur à dire un âge car ils ne comptent pas vraiment.

Visite du village sous un grand soleil (coups de soleil dès le premier jour). Petite école, beaucoup de jéhova, des mototaxis. Vers le bas du village, c’est beaucoup plus vert à cause du fleuve. Lessive à la main dans la rivière.

PS : statue, image d’un saint dans chaque lieu public.

Dîner à Pueblo Libre. Pâtes aux oignons rouges, tomates et viande de bœuf (Lomos saltado) sauté. Pisco sour, jus de la passion, cerveza Cristal.

Aprem : visite du musée où Pablo nous donne les bases de l’histoire des civilisations. Promenade sur le littoral à Miraflores, très moderne, « chemin » place des amoureux.

Première rencontre spontanée : Dans un magasin d’artisanat, une jeune fille s’adresse  à moi : « De donde esta ? Como te llamas ? Hablas Ingles ? Cuantos dias esta en Perú ?... Elle m’a même demandé ce que je pensais de la cuisine, mon plat préféré. Puis là fallait partir. A ce moment là, elle me « saute » dessus et me fait la bise. J’étais sur mes gardes car j’ignorais si c’était « normal » ou si c’était un moyen de me distraire pour voler. D’après Pablo,non, c’est normal, on aime beaucoup les touristes. D’après les autres du groupe, c’est un peuple très tactile. Ils m’ont aussi fait remarqué que pour les péruviens, je suis « blonde, yeux clairs, peau claire »…c’est pas courant. Je me suis alors dit que cela expliquait peut-être pourquoi certains regards croisés en rue étaient « insistants ». Première fois que je ressens cela, c’est une sensation très étrange et peu agréable.

Retour « casa » pour un autre délicieux repas (ps : en passant par el centro historico de Lima by night : splendide). Au souper : soupe avec du lait, maïs, haricots, pdt. Ensuite du bœuf mijoté dans une bonne sauce (avec entre autre de la coriandre fraîche), du riz, une pdt et des petits pois. En dessert : une mangue.

Maintenant il est 22h, on doit préparer nos bagages car à 2h du mat debout pour décoller à 6h vers Arequipa.

NPPT :

  • Conduite en voiture instinctive, klaxons qui « parlent »
  • Mentalité « carpe diem », pas d’épargne, disputes oubliées le lendemain…
  • Quand on veut quelque chose, faut y penser tout le temps.
  • La forme attire le contenu !!!
  • L’araignée à invoquer en cas de gros problèmes car c’est elle qui les démêle.
  • Grenouilleà pluieà fertilité
  • Les enfants travaillent dès 5 ans, 2 à 3heures par jour pour aider la famille à gagner des sous ET pour prendre conscience de l’effort à faire.
  • 3 commandemants incas :

èTu ne mentiras pas

èTu ne voleras pas

èTu travailleras

 

19:14 Écrit par Englishbob dans Général | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Hello La belle jeune fille, c'est ma fille Sophia. Elle fait un stage de trois mois en Polynésie française, à Bora Bora, dans le cadre de ses études de tourisme.
Elle rentre à la maison mercredi 5 mai !
Je suis bien contente de la revoir enfin :)
Le deuxième jour m'a l'air des plus agréable, que voilà aussi un voyage bien intéressant

Écrit par : Manureva | 28/04/2010

... Très chouette à lire, bravo.
C'est un peu comme si on y était aussi.
Et je m'instruis!
Biz

Écrit par : rutabi | 29/04/2010

Les commentaires sont fermés.