10/04/2008

Rentrée secondaire

Bin voilà...

Ce matin, en sortant du métro, à 5 minutes de l'école, je commence à avoir de sérieux nausées, je m'arrête car j'ai vraiment cru que j'allais...vomir. Puis je me calme, me dis "allez, tout va bien se passer, arrête de te mettre dans de tels états" et hop...repartie pour le boulot.

Je commence la journée avec les 1ère secondaires et tout s'est super bien déroulé, vraiment super chouette deux heures de cours. Après, je voyais ma classe préfèrée, les deuxièmes secondaires. Enfin, la classe que j'appréhendais: les 3°. Tout s'est plutôt bien déroulé. Bref, bonne reprise.

Aprem ok.

Enfin, je reprenais pas de main morte vu que j'enchainais avec une réunion de parents. Là aussi, (presque) rien à dire...à l'éxception du rendez-vous avec ce cher A (gamin nouveau perturbateur, qui a eu un avertissement de l'école et que je croyais influencé par V).

Putain, lui comme sa mère, je leur aurais foutu deux baffes. Il faisait le petit innocent, insolent...il ose encore me répondre et sa mère...sa mère, putain, j'en reviens pas, elle n'a pas bronché une seule seconde! Pas de réactions. Je demande à ce cher A de m'expliquer pourquoi, selon lui, il est en échec.

Lui: manque de travail régulier, d'étude .

Moi: C'est tout?

Lui: Bin oui, en classe ça va. (avec une petite grimace de bouche pincée et un coup de "parce que je  le vaux bien" avec ses cheveux ds le vent)

Moi: Tu es sûr?

Lui: oui, d'ailleurs, je trouve que les points enlevés à chaque fois étaient injustifiés. Je ne bavarde pas.

Moi (en essayant de rester zen mais très dur): Ah bon, tu ne bavardes pas. Et bien, je vais te filmer!

Lui: Allez-y!

......................................... Là j'attends une réaction de la mère et ...NON, que dalle! Mais putain, vas-y, dis lui à ton sale gosse que c'est pas comme ça qu'on parle (moi aussi je devrais apprendre à mieux parler mais là suis énervée,hin;)

Bref...Au vu de la situation, je me suis dit e"t bien toi, tu ne paies rien pour attendre..."  Et là j'ai mis le mode "mêchante "on avec option "turbo". Je l'ai démonté...

" il y a un gros manque de motivation...blabla, je peux comprendre, si" tu" es français,que tu ne voies pas l'intérêt du néerlandais, que tu n'aimes pas cette langue, tu n'es pas le seul...Mais, pas de chance, tu es en Belgique et c'est obligatoire! Donc va falloir que tu trouves tout de même un intérêt, ne fut-ce que pour remonter tes points! Blabla...Manque de motivation, paresse, mauvais comportement, pas le moindre effort. Exemple, pour des travaux non côtés, A ne fait rien ou il copie ses devoirs sur d'autres (oh tiens, la maman est surprise). Pour des présentations orales, Mr est mains dans les poches, attend qu'on lui donne la feulile pour lire une phrase au lieu de la dire et de la formuler lui-même..."

J'en rajoute une couche, cette fois, un peu salope et faux cul..

"Mais tu sais A, les problèmes de comportements, de motivation, de manque d'étude, je ne peux rien y faire. Mais si ce sont des problèmes de compréhension, tu ne dois pas hésiter à le dire, il ne faut pas être gêné de poser une question, tu n'es pas le seul à ne pas comprendre qqch. Regarde, aujourd'hui, j'ai passé 10 min à réexpliquer...Puis, je suis tjs ouverte, la porte n'est pas loin, tu viens un temps de midi et je peux te réexpliquer la matière durant une fourche, sur une heure de table, y'a pas de problèmes. Puis, comme je l'ai dit à d'autres, je peux te donner des exercices supplémentaires aussi..."

ET, bizarre...Mr A ne fait plus le malin, ne dit plus rien, plus un mot. Alors, je finis en beauté avec la phrase bien assassine:

"Maintenant tu sais, A, la balle est dans ton camp. Moi je propose et toi tu disposes. La balle est dans ton camp. Autre chose à demander, à ajouter? Non, rien, merci et bonne soirée (connard)".

Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Grrrrrrrrrrrrrrrrrr, celui-là, il peut compter sur moi dès ce soir pour ne pas le lacher. Il m'a au passage dit "vous n'avez qu'à imposer des places si ...." ( et moi de lui rappeler que c'est ce que j'avais fait en début d'année et qu'à la demande générale de la classe, je n'ai plus rien imposer car, de fait, ils sont assez grands que pour savoir où il est bon de s'asseoir...).

Bin demain, je vais la lui replacer, le moindre mot, je le déplace et lui impose une place jusqu'à ce qu'il se calme. Et si il râle, il peut compter sur moi pour lui lâcher, bien haut devant les autres (qui vont râler sur lui momentanément car je ne leur imposerai pas de places sauf si besoin est) "mais A, ne m'as tu pas dit hier de vous imposer des places?!"

Bang! Bon, je sais, c'est gamin de ma part et j'ignore si je le ferai...c'est à réfléchir car là suis dans l'émotionnel...or il ne faut pas trop en tenir compte dans ces situations et vite zappé. Mais toujours est-il que ce petit connard d'impertinent   pas tenu à la maison et qui croit qu'il va faire sa loi...ET bien, je ne vais plus le lâcher!

Bon, sur ce, vais aller faire mes photocopies! Pfiou.....

21:33 Écrit par Englishbob dans Vie de jeune prof | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

j'comprends tout à fait...quand on en a un dans le collimateur......dur de s'en détourner!! mdr...mais en même temps...C'est pour leur bine, non???????????? :-p :-)))

Écrit par : | 10/04/2008

non non c'est pas enfantin t'as bien raison pck à force d'essayer d'être zen ,de comprendre on fini par se foutre carrément de ta gueule hin
vas-y serres le bien ce petit con !et pas le lâcher surtout qu'on dirait que côté famille c'est total relâché
allé bon courage ;)
gros bisous

Écrit par : bio | 11/04/2008

En tant que prof, je te comprends absolument!

J'ai eu le même cas que toi... Un perturbateur qui emmerde son monde.

Le gamin en échec - forcément il rend des feuilles blanches. Son père - soi -disant super méchant - débarque à la réunion. Là, je lui dis que s'il est en échec, c'est entièrement de sa faute - je montre les interros... Le père ne réagit pas. Je pose la question - gentille comme je suis - "As-tu des problèmes de compréhension ou est-ce seulement de la paresse?" Et bing, le gosse me sort "Je ne comprends pas toujours à cause du bruit!" Mon sang n'a fait qu'un tour. Il a eu 5 jours d'exclusion pour comportement perturbateur et il essaie devant papa de se faire passer pour un ange! C'est alors que papounet sort "Je te coupe, en rentrant, ta connexion Internet"... Comme si ça allait vraiment le punir...

Mais dans quel monde vit-on????

C'est une des raisons que je me remets en question...


Bien à toi. Co

Écrit par : Poupouille | 12/04/2008

c'est pour ça que je veux changer de boulot!

j'ai l'impression qu'on est pris pour de la m***** - en secondaire du moins.

Dsl pour l'erreur de la dernière phrase! :)

Écrit par : Poupouille | 12/04/2008

Alors là moi, trop content d'être tombé sur ce blog ^^ Je n'ai lu que ce post (vous avez vu l'heure!), mais je repasse c'est certain. Vais voir comment ça "évolue" (faut oser l'écrire) du côté de l'enseignement.

Écrit par : Menfroid | 04/05/2008

Les commentaires sont fermés.