21/02/2008

L'enfer, la suite

C'était trop beau d'espérer que la journée se passe mieux aujourd'hui, trop beau que d'imaginer que l'après-midi de vendredi les aurait calmé.

Il n'en est rien. C'est comme si depuis les congés on m'avait donné une nouvelle classe, des nouveaux élèves. Chahut volontaire pour perturber le cours. Des élèves qui râlent dès que j'enlève des points de comportements au journal de classe...Des petits malins qui montent certains contre moi...Conclusion après ma première heure dans cette classe aujourd'hui, j'étais encore au bord des larmes. Mais je pouvais pas hin, me restait encore une heure après-midi avec eux. Alors, sur les conseils d'une collègue, je suis allée trouver le préfet pour lui faire de mon désarroi. Je lui ai donné quelques noms, les noms des élèves les plus perturbateurs et de ceux qui commencent à prendre pli...Conclusion, la semaine prochaine: conseil de classe exceptionnel.

En attendant, l'heure suivante, je les ai prévenu " première remarque dehors, pas de seconde chance". J'ai mis deux élèves à la porte, ça a calmé les autres. Mais erreur de ma part, j'ai fait une remarque à un élève sans le mettre à la porte...il ne dérangeait pas...alors était-ce une erreur? Probablement car ça montre un manque de cohérence "je dis et je ne fais pas"? J'ai entendu un élève, mais justement, celui qui prend le pli, qui décide de faire sa loi (et c'est nouveau) dire "me semblait que vous aviez dit une remarque et dehors". Ai-je eu tort de ne pas mettre l'élève dehors? Aurais-je du mettre le petit impertinent également dehors?

Je ne sais plus, je suis dépassée et dégoutée. Mais ils ne me démotiveront pas, ça non, ils n'y arriveront pas. En attendant, j'appréhende mes heures demain avec eux dont le vendredi dernière heure l'aprem.

J'envisage de prendre tous les journaux de classe sur mon bureau dès le début de l'heure...mais cela servira-t-il? Mettre tous les "chiants" dehors? Je ne sais plus.

J'ai commis la grosse erreur de débutante de ne pas être assez sévère en début d'année. Alors forcément, quand vous resserez de plus en plus la vis et plus tard, la pillule est plus dur à avaler. Mais bon, mince quoi, c'est ma première année!En attendant, j'en ai ras le bol, je n'ai plus envie de voir ces élèves, cette classe (les autres ça va). Que faire que faire, que pensez?Vos idées sont les bienvenues...

19:45 Écrit par Englishbob dans Vie de jeune prof | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Oui c'est sur pour rattraper maintenant ça va pas etre evident s'ils sont habitués à ce que tu sois cool ! Par contre l'autre là , le "vous aviez dit...." , je serai toi je le louperai pas la prochaine fois , quelle impertinence ! arf!
gros bisous à +

Écrit par : Caféine | 21/02/2008

Petit courriel envoyé :-)

Écrit par : paikanne | 21/02/2008

tiens bon ! allé zou dehors ! mais quand ils sont hors du cours ,on peut pas les envoyer chez le directeur de l'école ,y a pas de punitions ?
de mon temps ma bonne dame ça chiait grave hin !:P dehors ,mais direction le bureau de la direction où je ramassais des heures de "retenues",purée j'en ai fait des heures sup' à l'école moi :P
allé courage ;)))
gros bisous

Écrit par : bio | 21/02/2008

Rep to Bio Quand ils sont renvoyés du cours, ils doivent aller au réfectoire ou au secrétariat car y a pas tjs un(e)surveillant au réfectoire. Après libre à nous de leur donner du boulot, chose que perso je n'hésite pas à donner!
POur les retenues, à vrai dire, j'ignore comment ça marche dans cette école...je devrais peut-être me renseigner ;)

Écrit par : englishbob | 21/02/2008

Tag Te voilà taguée ... Donne nous six choses qui t'indiffèrent et passe le relais à 6 autres personnes...

Écrit par : Dame Mimi | 22/02/2008

Les commentaires sont fermés.