21/10/2007

Actions-réactions...mais lesquelles?

En primaire, j'ai un enfant très intelligent, avec probablement un QI plus élevé que celui de ses compagnons. Il a des résultats brillants aussi bien chez son instit qu'en néerlandais. Ce petit N. accorde beaucoup d'importance aux règles. C'est à dire que si moi, en tant que prof, je dis "blanc" et fais "noir"...il le remarquera et surtout me le fera remarquer. Ou si des élèves ne suivent pas les consignes...il intervient et rappelle ce que "madame a dit". C'est également un petit garçon qui a besoin d'être sans-cesse écouté. Mais il n'est pas tout seul en classe et c'est très fatigant de toujours l'écouter. Il se trouve que ce petit N peut rentrer dans des colères profondes et violentes lorsqu'il est confronté à une frustration. Ca je l'ignorais. J'avais remarqué qu'il avait un comportement étrange lorsque je ne lui accordais pas toute l'importance qu'il souhaite ou ne l'écoute pas....mais je ne savais pas d'où cela venait. N , lorsqu'il est en colère, m'a fait peur la première fois....pas peur pour moi mais peur pour lui. Il prend son plumier et commence à taper soit sur le banc soit sur son fronc avec sa trousse. J'ai donc peur qu'il se blesse. Quand je lui enlève sa trousse, calmement des mains, il se frappe du poing....ça fait encore  plus peur. Bref, au début, je suis rentrée dans son jeu et lui donnait toute l'importance dont il avait envie...

Mais, j'ai discuté avec l'instit de ce problème car ça devient parfois très difficile à gérer et j'ai surtout peur que les autres ne soient jaloux...Bref, l'instit m'a expliqué que N a un QI plus élevé qui lui crée des frustrations. mais que le problème de N est justement qu'il est incapable de gérer ces frustrations. Elle voit la maman une fois par semaine. J'ai décidé de la rencontrer une fois aussi pour discuter avec elle et éventuellement avec son fils de cela. Car après les congés, je compte bien faire changer les choses. Je vais déjà mettre en place un petit système de "pechage de prénoms" pour interroger les élèves de cette classe là. De cette façon, le petit N ne pourra pas être jaloux étant donné que ce sera le hasard qui fera les choses.

Bref, pas facile de se retrouver confrontée à de tels enfants...et encore moins en tout début de carrière ;) Mais c'est très interressant car il faut savoir que ce gamin est toutefois attachant pour diverses raisons...de un parce qu'il brille mais aussi parce qu'il peut être très chou quand il vous raconte qu'il dessine tchic tchac thcoc... et oui, pour l'instant le dessin est quelque chose qui le calme et donc à utiliser en classe en cas de colère...

 Bref, si vous connaissez ce genre de problème et avez trouvé des petits "remèdes"...vos trucs sont les bienvenus en attendant que je rencontre la maman.

 Bon week-end

10:37 Écrit par Englishbob dans Vie de jeune prof | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

il est peut-être autiste cet enfant. Je ne sais pas, j'ai connu un enfant qui avait des problêmes de ce genre dans un 1° temps et qui, quand j'en ai parlé à la maman, l'a conduit à la consultation pédo-psy. qui a confirmé.
Je ne suis pas médecin. Mon gendre l'est mais pas spécialiste mais enfin, je le montrerais, si c'était mon enfant, à un spécialiste.
bisous et bonne semaine de cours, j'ai plaisir à venir ici de temps en temps. Je lis un peu ce que j'ai en retard. Là le sujet de ton post m'incite à mettre un com. A bientôt!

Écrit par : mimi | 21/10/2007

Le petit N Ce que tu as pu observer là ce sont des symptômes graves. La maman de cet enfant devrait au plus vite rencontrer un psychiatre avec son enfant. Ce ne sont pas des paroles en l'air : j'ai travaillé 30 ans comme psychothérapeute dans un hôpital psychiatrique universitaire. Au plus tôt on réagit, au plus on a des chances de rémission.

Écrit par : Daniel | 22/10/2007

Les commentaires sont fermés.